• Le marché Béninois de l’assurance est animé en 2018 par quatorze (14) sociétés dont six (6) en Vie, sept (7) en  Non Vie et une (01) société de mutuelle agricole.
  • Le présent rapport porte sur treize (13) compagnies
  • Ces treize sociétés font recourent à 25 intermédiaires, principalement des Courtiers.
  • Le respect de la réglementation est assuré par la Direction Nationale des Assurances.
En 2018, les sociétés d’assurances ont émis 56 023 millions de francs CFA, contre 51 001 millions en 2017, soit une croissance nominale de 09,85%. Cette forte hausse est due à la forte croissance qu’ont connue respectivement le marché Vie (+8,78%) et le marché Non Vie (+10,47%).  
20142015201620172018
Evolution du chiffre d’affaires en %-4,40%12,41%7,82%1,69%9,85%
Parts de la branche Vie en %29,70% 30,30%35,01%36,62%36,27%
Parts de la branche non Vie en %70,30%69,70%64,99%63,38%63,73%

Après un pic en 2015 et une régression de 1,69% en 2017 dû à la baisse du chiffre d’affaires maladie, le marché de l’assurance renoue avec la croissance en 2018 avec une hausse de 9,85%.

L’assurance non vie reste prépondérante avec une part de 61,46% malgré la baisse de 04 points. Pour l’exercice 2018, toutes les sociétés vie ont réalisé chacune un chiffre d’affaires compris entre 1 et 6 milliards de francs CFA.

Part de marché des sociétés vie

Pour l’exercice 2018, toutes les sociétés vie ont réalisé chacune un chiffre d’affaires compris entre 1 et 6 milliards de francs CFA.   Le graphique qui suit présente les réalisations de chaque société vie.

L’assurance non vie reste prépondérante avec une part de 61,46% malgré la baisse de 04 points. Pour l’exercice 2018, toutes les sociétés vie ont réalisé chacune un chiffre d’affaires compris entre 1 et 6 milliards de francs CFA.
Le marché vie est dominé par les « Assurances collectives » qui occupent une part de 52,1% de la part du marché vie.

Part de marché des sociétés non vie

La structure du marché non vie est représentée par le graphique ci-dessous. On note que deux sociétés occupent une part de 58,9%, les autres se partagent les 41,1% restants.
Le marché non vie est dominé par la branche « Automobiles » avec 40,1% suivi de la branche « Accidents Corporels & maladie » qui occupent une part de 35,5%

Evolutions des prestations et frais payes

L’analyse de ce tableau montre que les prestations payées aux victimes ont connu une légère baisse de 1% en 2018. Elles passent de 26 086,1 millions de FCFA à  25 243,8 millions de francs CFA en 2018.

En moyenne, les paiements globaux représentent 45,1% du chiffre d’affaires en 2018.
Les proportions du marché vie (37,6%) et non vie (62,4%) dans les prestations et frais payés sont sensiblement les mêmes que les parts dans le chiffre d’affaires à savoir 38,5% et 61,4%.


Téléchargez le rapport complet :